De film en film

filmfilm
Share Button

« Jackie, vous me permettez de vous appeler Jackie ? Les mecs des douanes, c’est vraiment qu’une bande de fils de putes, excusez-moi mais c’est vrai. C’est drôle, ça vient peut être de leur job, mais c’est vraiment les pires chiens qu’on puisse imaginer. Alors soit vous choisissez de parler à ces gars-là qui sont a priori soupçonneux, hein, les douaniers c’est le bas de gamme de l’humanité, ou alors vous vous décidez à exposer votre cas à des mecs sympas comme lui et moi. C’est à vous de voir » [Michael Keaton – Jackie Brown]

Supporting role (n. m.) : Personnage secondaire d’un film. Ce n’est pas le premier rôle, mais le supporting role a souvent de l’importance dans le scénario. Sans lui, pas de premier rôle, et donc pas de film. Sérieusement, vous imaginez un film de Quentin Tarantino sans second rôle ? Bon ok, mauvais exemple, il n’y a pas de premier rôle dans les films de Tarantino.

Et si on parlait des personnages que l’on retrouve de film en film ? Non, je ne parle pas des personnages récurrents, qui sont la plupart du temps des personnages principaux qu’on retrouve dans différentes productions : James Bond, Sherlock Holmes sont des personnages récurrents.

Le sujet du jour se rapproche plus des spin-off, sauf qu’un spin-off est une oeuvre basée sur un personnage secondaire issu d’une autre oeuvre. Ou du cross-over, sauf que le cross-over est basé sur la rencontre de deux personnages issus d’oeuvres différentes.Enfin bref, j’ai énuméré la liste de ce que n’est pas le sujet du jour, il serait temps d’éclairer tout ça avec un exemple concret. Imaginez un personnage secondaire d’un film. Il participe à l’action mais n’est pas le « leading man » ni le partenaire du héros, il passerait presque inaperçu. Quelques années après, vous allez voir un autre film, pas forcément du même réalisateur d’ailleurs et là, paf, après quelques minutes, vous retrouvez le même personnage.

Même rôle, même acteur, pas forcément la même importance dans l’histoire. Comment ? Vous voulez des exemples ? Allez, on illustre tout ça.

On commence avec la trilogie de Lucas Belvaux, constituée des films Un couple épatant, Cavale et Après la vie. La même histoire est présentée d’un point de vue différent dans chaque film (unité de lieu et de temps). Chaque film met en scène un couple de personnages principaux.

Dans Un couple épatant, Ornella Mutti et François Morel forment un couple « épatant », du moins en surface. Lui est hypocondriaque. Elle s’inquiète et se rapproche de l’inspecteur qu’elle a engagé pour suivre son mari.

Dans Cavale, le couple incarné par Catherine Frot et Lucas Belvaux est en fuite. L’inspecteur chargé de l’affaire n’est autre que celui qui flirte avec Ornella Mutti dans Un couple épatant.

On retrouve de nouveau l’inspecteur engagé par Ornella Mutti, incarné par Gilbert Melki,  dans Après la vie. Son épouse, Dominique Blanc, vient en aide au fugitif qu’il recherche.

L’incursion des personnages principaux de chaque film dans les deux autres est superbement illustrée sur l’affiche par l’utilisation d’un code couleurs (une couleur de fond et un trait horizontal soulignant le titre du film).

On continue notre inventaire des personnages « voyageurs » en parcourant l’oeuvre de Guillaume Nicloux. Spécialiste du polar, ses films présentent des personnages sombres, solitaires, en marge de la société. Nicloux les a mis en scène dans trois de ses films Une affaire privée, Cette femme-là et La clef.

Thierry Lhermitte est détective dans Une affaire privée. Josiane Balasko est inspectrice dans Cette femme-là. Aucun lien entre eux, l’un enquête sur une disparition, l’autre sur un meurtre. C’est le troisième film, La clef, qui établit le lien entre tous les personnages. Une enquête menée par Josiane Balasko en 1976 va influencer la vie du personnage principal interprété par Guillaume Canet. Le personnage du détective Thierry Lhermitte fait également une apparition.

[Update 03.10.2010] Le personnage « voyageur » est souvent un hommage rendu par un réalisateur à l’oeuvre d’un autre : pour Piranha 3d, Alexandre Aja a choisi de débuter le film par un paisible pécheur se faisant dévorer par des piranhas. Son visage ne vous rappelle rien ?

Et oui, Matt Boyd, interprété par Richard Dreyfuss, ressemble étrangement à Matt Hooper, jeune scientifique barbu qui participe à la traque au requin dans Les dents de la mer de Steven Spielberg. Dans les deux cas, le même acteur joue le rôle. Je n’ai pas pu vérifier, mais la bière que boit Matt Boyd (gros plans au début du film) se nommerait Amity, clin d’oeil à l’île d’Amity sur laquelle se déroule l’action du film de Steven Spielberg. Si l’un d’entre vous peux me confirmer cette information, ce sera sympa.

On termine en beauté avec le trop sous-estimé Michael Keaton (oui, oui, le Julien Lepers US) que vous avez pu remarquer dans Jackie Brown de Quentin Tarantino dans le rôle de Ray Nicolette, agent de la brigade des stupéfiants, avec lequel Jackie Brown va coopérer.

Ceux qui ont vu Hors d’atteinte de Steven Soderbergh auront peut être fait le rapprochement : et oui, c’est également Ray Nicolette devenu membre du FBI, toujours joué par Michael Keaton qui apparait dans ce film.

Les deux films sont inspirés de l’oeuvre du romancier Elmore Leonard et le personnage existe dans les deux romans d’origine. Le faire jouer par le même acteur était un joli clin d’oeil de la part de Steven Soderbergh.

Vous avez d’autres exemples de personnages voyageant de film en film ? N’hésitez pas à les faire partager en laissant vos commentaires.

Et pour quelques séances de plus, vous pouvez aller voir …

  • Jackie Brown (Quentin Tarantino, 1997)
  • Hors d’atteinte (Out of Sight, Steven Soderbergh, 1998)
  • Un couple épatant (Lucas Belvaux, 2002)
  • Cavale (Lucas Belvaux, 2002)
  • Après la vie (Lucas Belvaux, 2002)
  • Une affaire privée (Guillaume Nicloux, 2002)
  • Cette femme-là (Guillaume Nicloux, 2003)
  • La clef (Guillaume Nicloux, 2007)
  • Piranha 3d (Alexandre Aja, 2010)

Bonne séance … et à lundi prochain

Share Button

Joël

Biberonné aux prods Spielberg et John Hugues. Converti au WoodyAllenisme depuis Play It again, Sam. A usé bien des strapontins dans les années 80. A usé bien des VHS dans les années 90. A usé bien des zapettes dans les années 2000. Attaque l’usage intensif de Blu-Ray depuis peu.

You may also like...

5 Responses

  1. JeanSeb dit :

    Les productions Marvel s’y sont tout récemment converties avec Sameul Jackson, dans le rôle de Nick Fury, qui apparaît dans Iron Man et dans le dernier Hulk. Ses apparitions sont à prévoir dans le second Iron Man, le prochain Thor, certainement Captain America, le tout avec en ligne de mire le film des Vengeurs qui réunira tous ces super-héros.
    On retrouve aussi les frères Bateman dans deux films adaptés des bouquins de Bret Easton Ellis Les Lois de l’attraction et American Psycho. (et dans au moins un autre roman, Glamorama, mais il n’a pas été porté sur grand écran).
    On doit trouver ça aussi dans des adaptations de Stephen King: Stand By Me, Bazaar, Dead Zone, Cujo, se déroulent tout ou partie à Castle Rock. Dans les bouquins on retrouve une galerie de personnages, qui sont certainement présents dans les films mêmes si joués par différents acteurs (le sherif, le chauffeur du bus scolaire, etc…)
    Mouaip, c’est plutôt des références littéraires qui me viennent, mais c’est peut-être plus facile pour un écrivain que pour un cinéaste de se constituer un « univers » où on croise les mêmes personnages d’une oeuvre à l’autre.

  2. G. dit :

    Je ne sais pas si cela rentre bien dans le cadre du sujet. Mais les personnages Jay & Silent Bob sont présents dans la plupart des films de Kevin Smith et font quelques caméos comme dans Fanboys ou Scream 3

    Ce message me permet également de dire tout le bien que je pense de ce blog qui parle de cinéma sous un angle original.

  3. MoovyZ dit :

    JeanSeb, G, merci pour vos commentaires très intéressants. En effet, vos propositions entrent parfaitement dans le cadre de cet article.

  4. mikael theimer dit :

    Bon ce n’est pas vraiment le même personnage, mais dans Reservoir Dogs, Michael Madsen joue Vic Vega, alors que dans Pulp Fiction, John Travolta joue son frère : Vincent Vega.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *