Bien au chaud dans mon iPod

iPod
Share Button

Je suis tombé dans le podcast il y a tout juste un an. Rassurez-vous, je ne me suis pas fait mal, bien au contraire !

Non non, je ne suis pas devenu podcasteur, je me contente d’être ce qu’on appelle un poditeur. Oui mais voilà, je suis un poditeur compulsif : plus j’écoute, plus j’ai envie de découvrir de nouveaux podcasts.

Disposant d’un trajet quotidien domicile-bureau moyen d’une durée d’1h30 aller-retour et d’une pause déjeuner à occuper, j’ai très vite compris l’intérêt de remplir ces temps « morts » en écoutant les podcasts auxquels je me suis sagement abonnés sur cette usine à gaz d’iTunes.

Des podcasts, il y en a pour tous les goûts, podcasts vidéos, audios, généralistes ou spécialisés. Mais il y a encore un an, la recherche de podcasts parlant de cinéma n’était pas une sinécure.

Mais je suis obstiné et persévérant. Voici donc réunis pour vous dans cet article les podcasts audios et vidéos cinéphiles qui enchantent mes oreilles et enchanteront également je l’espère les vôtres.

Any Given Film. Podcast audio en français. 2 à 3 fois par semaine (vous avez bien lu : un long podcast tous les 3 jours en moyenne !) . Ma découverte du moment.  Chaque semaine, Ivan, Camille, Thibault, Nicolas, Iris et Clément font le point sur leurs coups de coeur/coups de gueule. Entre deux revues de films, l’équipe d’AGF édite des épisodes à thème (souvent des top 5). L’équipe est constituée de passionnés, donc pas de langue de bois, ce qui donne parfois de belles discussions en direct.

 

Ciné Fuzz / La Caverne du Fuzz. Un podcast vidéo en français made in NoWatch. Le rendez-vous de la série « B », de la série « Z », du direct-to-vidéo et de l’import. Philippe, Romain et Fabien nous présentent leur avis sur les sorties vidéos du moment. Adeptes de la cinématographie « déviante », vous trouverez ici chroniqués quelques pépites et autres  films-ovnis plutôt « artisanaux ». A suivre pour découvrir l’introuvable.

 

Satoorn. Podcast audio en français. Un podcast NoWatch dont je dis le plus grand bien depuis longtemps. Animé par Vivian et son équipe (Perrine, Eleonore, Amandine et Paul), Satoorn fait le tour de l’actualité des sorties cinéma. Ancré dans l’actualité, le podcast est exhaustif, animé par cinq jeunes passionnés. Chaque épisode se termine par le Bingo Satoorn, en passe de devenir le jeu le plus tordu jamais créé. C’est dur le Bingo Satoorn, très dur.

 

Tonight On Mars. Podcast vidéo en français. Un podcast NoWatch arrêté pour l’instant. C’est pas une raison pour ne pas écouter les précédents numéros, non mais ! Tout d’abord parce que dans la podcastosphère cinéphilique, John Plissken et le Dr No font office de grands sages, de vénérables, les maîtres Yoda du cinoche ! Et ensuite parce que chaque épisode de T.O.M. constitue une occasion d’en savoir plus sur des films qu’on pensait pourtant connaître par coeur. On y aborde les films du moment, les sorties vidéos, les pépites du passé, les nanars mytiques, sans oublier les fameux « chéris de ces geeks », second rôles mal connus du grand public. Les tous premiers numéros sont toujours en ligne et John Plissken continue de sévir sur son bien joli blog (et ailleurs).

SplitScreen. Podcast audio en français. Chaque numéro aborde un dossier à fond. Et c’est un euphémisme. Dernièrement, Gilles, Hervé, Olivier nous ont mitonné un dossier Pixar en deux parties. Du travail de pro. La complicité évidente des trois compères et l’étendue proprement hallucinante de leur connaissance en terme de cinoche (je rappelle pour les distraits qu’on n’est pas en train de parler couture !) fait de ce podcast un « must-listen ». Nos hôtes sont également membres éminents du Starfix Generation Club. Pour plus d’info sur le trio infernal, je vous renvoie à cette page.

Film State. Podcast vidéo en anglais. Un podcast hebdomadaire proposé par Revision 3. Chaque semaine, Ryan Connolly présente avec humour les news, les trailers, les sorties vidéos. Probablement le podcast le plus speed de toute cette sélection. Pour anglophones avertis only. Je me demande si le Probability Meter utilisé pour noter le degré d’attente des films à sortir n’est pas un lointain cousin du Golomètre des S.C.U.D.S.

 

A ces podcasts, vous pouvez également ajouter les nombreux formats courts d’Allociné, une référence incontournable. Voila. Si cette liste ne vous suffit pas, vous pouvez toujours grapiller régulièrement des infos et des dossiers orientés cinéma chez les S.C.U.D.S (groupement aux agissements secrets composé de Jérôme Keinborg, Arnaud et John Plissken – encore lui ! -) mais aussi parfois chez l’ami Walter Proof. Il n’est pas rare qu’entre deux bidouillages sonores Walter nous propose des sujets en rapport avec le cinoche (je vous en avait d’ailleurs déjà parlé). Sans compter les deux numéros exceptionnels (spécial Kubrick et spécial Carpenter) du regretté Quadratour de David Oghia avec en guest des transfuges de Tonight On Mars et SplitScreen.

Dernière chose à signaler : le Festival du film américain se tient actuellement à Deauville et NoWatch a dépéché deux envoyés très spéciaux sur place en la personne de John Plissken (toujours lui ! Damned !) et Philippe Roure. Armés d’une caméra, d’un micro, de bonnes chaussures de marche et dopés à la caféine, nos deux journalistes posteront régulièrement leur point de vue sur le festival. Ne loupez pas cet évènement.

Bonjour chez vous !

Illustration : Bent Kure sous licence cc by-nc-sa 2.0
Share Button

Joël

Biberonné aux prods Spielberg et John Hugues. Converti au WoodyAllenisme depuis Play It again, Sam. A usé bien des strapontins dans les années 80. A usé bien des VHS dans les années 90. A usé bien des zapettes dans les années 2000. Attaque l’usage intensif de Blu-Ray depuis peu.

You may also like...

12 Responses

  1. Thibault dit :

    Merci pour cet bien bel hommage !
    Je te recommande aussi, en anglais, « The Film Vault ». C’était la base d’inspiration pour se lancer dans AGF et ils faisaient uniquement des Tops 5 (ça s’est arrêté il y a quelques mois). Une fois le manque de culture de Bryan et la prétention de Anderson passées, leurs tops sont plutôt cool.

    • joel dit :

      Merci Thibault. Je vais écouter « The Film Vault ».
      J’ai une question pour toi : comment faites-vous pour enchaîner les podcasts aussi rapidement ?
      J’ai eu à peine le temps d’écouter le n°17 et le top 5 bad guys que vous aviez déjà sortis le n°18 ! Où trouvez vous le temps de préparer/enregistrer ?

      • Thibault dit :

        En gros: minimum un podcast par semaine, toujours le dimanche, ce qui me laisse moins d’une semaine pour le monter et le mettre en ligne. Le fait que nous sommes tous étudiants permet de voir les films à chaque fois, et me permet de monter pendant mon temps libre. De plus, on fait très souvent deux podcasts le dimanche donc j’ai un ou deux numéros qui traînent au fil des semaines. Mais la fin août était un peu particulière parce que rien n’a été publié pendant 2 semaines donc je voulais tout mettre à jour.

  2. Walter Proof dit :

    Merci pour le clin d’oeil, Joël, ça fait plaisir ! 🙂

  3. Charles dit :

    Oh tu as oublié Pop Corn RSP, je suis très triste d’autant qu’on est sur iTunes 😉 (non mais merci pour la revue des podcasts)

    • joel dit :

      Oups ! Ton comm arrive juste à temps avant le bouclage de la seconde partie de cet article.
      Je downloade Pop Corn RSP, j’écoute ça, et je l’intègre à l’article.
      Merci Charles 🙂

  1. 13 mai 2012

    […] que de vous faire un long laïus sur les podcasts à voir et écouter (rattrapage ici et là) et sur les blogueurs ciné à lire et suivre, je m’en remets à une bande de […]

  2. 19 mai 2012

    […] AGF vu par Joel  = http://moovymemoryz.com/2011/09/ipod/ […]

  3. 2 février 2013

    […] En cherchant (un raccourci que jamais il ne trouva ? Non non …) de quoi assouvir ma podcastophilie, j’ai découvert un podcast cinéma au nom improbable, au concept étonnant : Cinemalt, du […]

  4. 28 décembre 2013

    […] y a quelques semaines, je vous avais fait un inventaire de tous les beaux podcast cinéma qui peuplent mon iPod Touch. Mais bien entendu, une liste n’est jamais exhaustive. My bad […]

  5. 22 février 2014

    […] ont cité Splitscreen comme le podcast à suivre absolument. J’avais moi-même parlé du podcast dans un article publié en septembre 2011, le qualifiant de “must-listen”, ce que je pense toujours. Comment vous est venu l’idée […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *