Share Button

Sex, Rock’n Roll and  Chrono-dollar !

En 1981 Ivan Reitman produit ce film à sketches réalisé par Gérald Potterton.

Chaque segment reprend un thème ou un scénario déjà exploité en bande dessinées dans le magazine Metal Hurlant (revue française de SF) ou dans Heavy Metal (son petit frère U.S.).

Seul fil rouge  entre les différents sketches : le Loc-Nar, représenté sous la forme d’une perle verte symbolisant le mal absolu.

Soft Landing / Grimaldi. Un astronaute ramène sur Terre une perle verte. Des années après, lors de fouilles, un savant déterre la perle et projette de l’exposer à New-York.

Harry Canyon. en 2031, dans un New-York futuriste, Harry Cannion chauffeur de taxi (inspiration principale de Luc Besson pour le personnage de Korben Dallas dans Le Cinquième Element) sauve la vie de la fille du savant, tué pour ne pas avoir dévoilé où il cachait le fameux métal.

Den. Un enfant trouve la perle verte . A la suite d’une expérience ratée, il est alors propulsée sur une autre planète, transformé en surhomme. Sauvant une terrienne donnée en sacrifice à une divinité locale, il va vite découvrir qu’ici aussi, le Loc-Nar est une ressource convoitée.

Captain Sternn. dans une station spatiale, la perle de Loc-Nar est retrouvée par Crapule Jack, témoin de la défense au procès du captain. Sous l’influence du Loc-Nar, le doux Crapule Jack se transforme en brute bien décidée à tuer le captain de ses propres mains.

B-17. Un bombardier B-17 est pris dans un combat aérien. Après l’assaut, le Loc-Nar arrive à s’infiltrer à bord, ranimant les cadavres des co-équipiers morts lors du combat.

So beautiful and so dangerous. Retour sur terre. S’introduisant au coeur du Pentagone, la radiation verte venue de l’espace étend encore son emprise. Une secrétaire sera alors enlevée par un vaisseau extra-terrestre. Elle aura l’occasion d’y faire quelques expériences sexuelles inter-raciales.

Taarna. la lueur verte s’écrase sur une planète, reveillant un volcan. La lave de Loc-Nar finit par engloutir les habitants, transformés en mutants semant la mort et la désolation. Seule Taarna, la guerrière, peut venir en aide aux survivants.

Audacieux pour l’époque (ultraviolence, sexe, nudité dans un dessin animé), le film utilise plusieurs techniques d’animation, en particulier la rotoscopie pour le segment Taarna.

Chef d’oeuvre de SF, Metal Hurlant est à rapprocher des oeuvres de Ralph Bakshi (le seigneur des anneaux) ou de René Laloux (la planète sauvage).

Dur, cinique, immoral, le scénario ne ménage pas les personnages. Les femmes sont toutes plantureuses et se retrouvent systématiquement nues. Les hommes sont tous corrompus ou s’ils ne le sont pas, ils le deviennent sous l’influence du Loc-Nar. Même les créatures extra-terrestres sniffent une drôle de poudre blanche.

En 1999, Michel Lemire et Michael Coldewey produiront une fausse suite  : Heavy Metal 2000. Faute de lien avec le premier film (hormis la lueur verte et le personnage de Taarna), ce second long métrage ne connaitra pas le succès attendu.

A noter que Metal Hurlant est actuellement disponible en Blu-Ray et dvd.

Metal Hurlant est le septième film que j’ai choisi  de dépoussierer dans la série d’articles regroupés sous la section 11 films pour 2011.

Ont déjà été présentés dans cette section :

A bientôt pour la parution des 4 derniers articles.

Bonjour chez vous.

Share Button

One thought on “Metal Hurlant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website