5 choses à savoir sur Whiplash pour briller en société

Share Button

1. Whiplash veut dire « coup de fouet »

Le titre fait référence au morceau du saxophoniste de jazz Hank Levy que répète l’orchestre dirigé par Terence Fletcher. Mais littéralement, le mot « whiplash » veut dire « coup de fouet ». Le mot est également utilisé pour désigner le « coup du lapin ». Bref, ce mot traîne avec lui une sentiment douloureux : parfaite illustration de la torture psychologique qu’inflige dans le film Fletcher au jeune batteur.

2. Avant Whiplash, il y avait … Whiplash !

Second film de Damien Chazelle, Whiplash a failli ne jamais voir le jour. Dans l’impossibilité de financer son long métrage, le réalisateur se tourna vers le format court. Dans le court-métrage Whiplash, J.K. Simmons tient déjà le rôle de Terence Fletcher. Présent en bonus sur l’édition Blu-Ray du film, le court présente en 15 minutes la première rencontre entre Fletcher et son élève Andrew. La scène, mémorable, est reprise à l’identique dans le film. Seul l’interprète du jeune Andrew diffère d’une version à l’autre.

3. La filmographie de J.K. Simmons compte plus de 60 films … en à peine 20 ans !

Vous avez vu son visage des dizaines de fois, sur les écrans de cinéma mais aussi dans des séries télé. Le boss de Spiderman, J. Jonah Jameson, c’était déjà lui. Il fût également shérif dans Intuitions (toujours chez Sam Raimi) mais aussi membre de la CIA désabusé dans Burn After Reading des frères Coen. Si on s’en tient à sa filmo post 2010, on compte 20 films (!) déjà sortis ou en tournage. On n’a pas fini de voir cet ex-second rôle génial devenu acteur de premier plan depuis le triomphe de Whiplash (rôle pour lequel il fût distingué … 14 fois !).

4. Paul Reiser est l’ « autre » inconnu célèbre de Whiplash

Il joue le père du jeune Andrew. Cette figure paternelle ne vous est pas totalement inconnue. Je m’adresse en particulier aux quarantenaires qui lisent ces lignes. Il fût l’inspecteur Jeffrey du Flic de Beverly Hills. Mais sa carrière a vraiment décollé grâce à sa participation à la série Dingue de toi, où il tenait le rôle principal aux côtés de Helen Hunt, entre 1992 et 1999 (7 saisons, tout de même !)

5. C’est quoi Whiplash ?

J’aurai dû commencer par ça : si vous voulez briller en société, vous ne pouvez pas vous contenter de prétendre avoir vu ce film génial. Encore faut-il savoir de quoi ça parle. Whiplash raconte l’intégration d’Andrew, jeune batteur talentueux, au sein d’un orchestre de jazz dirigé par le redoutable Fletcher, sorte de Gregory House de la quadruple croche. l’opiniâtreté de l’un va donc se mesurer au sadisme de l’autre en 1h40 de tension continue. Mais le mieux est encore de se ruer sur l’édition Blu-Ray fraîchement sortie. Non seulement, vous aurez droit à une bande son immersive DTS HD (2.0 ou 5.1), mais vous pourrez découvrir des interviews du réalisateur et des deux acteurs principaux (très courts mais très instructifs) ainsi que le court métrage Whiplash : histoire de comparer l’original à la version longue.

Share Button

Joël

Biberonné aux prods Spielberg et John Hugues. Converti au WoodyAllenisme depuis Play It again, Sam. A usé bien des strapontins dans les années 80. A usé bien des VHS dans les années 90. A usé bien des zapettes dans les années 2000. Attaque l’usage intensif de Blu-Ray depuis peu.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *